Classification de Munsell : inventée en 1909 par Albert Munsell et classe les couleurs en fonction des teintes, valeurs (luminosité) et chroma (saturation). C’est un nuancier mondialement reconnu.
Cliver : aptitude pour un minéral ou pour une roche à se fendre facilement suivant une famille de plans parallèles bien définis.
Conchoïdale : qui a l’aspect d’une coquille
Cristallisation : processus de formation d’un cristal d’un état liquide à un état solide sous l’effet de différents facteurs naturels ou artificiels comme la température ou la pression.
Densité : elle est sans unité de mesure et représente le quotient de la masse d’un certain volume d’un corps par la masse du même volume d’un fluide de référence (eau ou air).
Dresde : capitale de la Saxe, à l’est de l’Allemagne prés de la frontière tchèque.
Echelle de dureté de Mohs : échelle comparative basée sur la valeur qualitative à la rayure pour un matériau. Elle fut inventée en 1812 par le minéralogiste allemand qui porte le même nom Friedrich Mohs. Elle se réfère à 10 minéraux connus.
Eclogite : roche métamorphique composée de grenat rose et de pyroxène vert.
Fluorescence : c’est une émission lumineuse provoquée par diverses formes d'excitation autres que la chaleur.
Fracture : terme général désignant toute cassure avec ou sans rejet de matière
Gisements alluviaux : lieux où l’on rencontre une accumulation de sédiments dérivants de cours d’eau.
Graining : plans très fins dans le diamant causés par une cristallisation irrégulière et peut induire dans celui-ci une coloration.
Inclusion : tout corps englobé dans un cristal
Indice de réfraction : c’est la vitesse de propagation d’un rayon lumineux dans un certain milieu par rapport à la vitesse de la lumière dans le vide ( célérité de la lumière, c = 299 792 458 m/s).
Irradiation : émission d’énergie sous forme d’ondes comme les rayons gamma, les faisceaux d’électrons ou les rayons X. La matière irradiée n’émet pas de radioactivité.
Kimberlite : roche magmatique composant des cheminées volcaniques verticales (pipes). Roche compacte bleue ou grise sombre, contenant de l’olivine, mica phlogopite, de la serpentine et divers cristaux comme le diamant.
Lacune : c’est un défaut ponctuel dans le cristal marqué par l’absence d’un atome sur un site normalement occupé.
Lamproïte : roche magmatique riche en potassium avec la présence de sanidine et de mica noir de type phlogopite.
Liaisons covalentes : liaisons chimiques de forte énergie entre plusieurs atomes.
Péridotite : roche magmatique de couleur verte noirâtre composée d’olivine, de pyroxène et de spinelle avec parfois la présence de biotite et de grenat . Roche du manteau supérieur.
Phosphorescence : phénomène observé lorsqu’une matière continue à émettre de la lumière après avoir été éclairée.
Placer : zone d’alluvions où sont accumulés des minéraux exploitables.
Pline L’Ancien : (23 – 79 BJC) grand auteur romain connu pour avoir réalisé de nombreux ouvrages sur le monde romain notamment sur l’Histoire Naturelle en 37 volumes où il décrit beaucoup les connaissances scientifiques et techniques de l’époque.
Polychroïsme : phénomène de variation de couleur d’un cristal observé par transparence selon diverses directions. On parle de dichroïsme quand la pierre possède deux couleurs.
Résine : produit naturel ou artificiel thermodurcissable servant à de multiples fonctions comme le collage ou le colmatage.
Semi-conducteur : matériau présentant une conductivité électrique intermédiaire entre les métaux et les isolants.
Spectrophotomètre : appareil de mesure permettant de définir les caractéristiques d’une couleur.
Substitution : remplacement d’un élément par un élément différent.
Systèmes cristallins : il y a sept systèmes cristallins qui caractérisent les gemmes
- système cubique : cube ; a = b = c et α = β = γ = 90°
- système quadratique : prisme droit à 4 faces latérales rectangulaires égales , et à 2 bases carrées ; a = b  ≠  c et α = β = γ = 90°
- système orthorhombique : prisme droit à 4 faces latérales rectangulaires égales 2 à 2, et à 2 bases rectangulaires ; a ≠ b ≠ c et α = β = γ = 90°
-  système monoclinique : prisme oblique à 4 faces latérales parallélogrammatiques égales 2 à 2, et à 2 bases rectangulaires ; a ≠ b ≠ c , α = γ = 90° et  β ≠ 90°
- système triclinique : prisme oblique à 4 faces latérales et à bases parallélogrammatiques égales 2 à 2 ; ; a ≠ b ≠ c et α ≠ β ≠ γ ≠ 90°
- système rhomboédrique : 6 faces losangiques égales, a = b = c et α = β = γ ≠ 90°
- système hexagonal : prisme droit à 6 faces latérales rectangulaires égales, et à 2 bases hexagonales, ; a = b ≠ c , α = β = 90° et  γ =120°
Zonation : façon dont se répartissent les couleurs dans un cristal (en zone).
Le diamant : réalité et passion.
Eddy VLEESCHDRAGER. Ed. Editions du Perron (1997).
Ouvrage de référence pour ceux qui veulent connaître ou approfondir leurs connaissances de cette gemme « mythique ».
En 268 pages et 10 chapitres abondamment illustrés nous voilà dans ce monde fabuleux bien connu de l’auteur, issu lui-même d’une famille de diamantaires. Le diamant y est abordé et étudié sous « toutes ses facettes » : historique, scientifique, et commerciale.Un appendice, un glossaire et une bibliographie complètent cet ouvrage si précieux pour ceux qui veulent connaître cet univers si particulier qu’est celui du diamant (en vente à l’AFG - Association Française de Gemmologie à Paris.)
Larousse des pierres précieuses.
Jean BARIAND & Jean-Paul POIROT. Ed. Larousse (2004)
Paru pour la première fois en 1985, cet ouvrage a été entièrement remis à jour avec une présentation quelque peu différente. Comportant 400 illustrations, il décrit plus de 200 gemmes, classées par ordre alphabétique, avec leur histoire, leurs caractéristiques principales et leurs confusions. Les contrefaçons sont aussi traitées. Un glossaire, une importante bibliographie et une muséographie complètent cet ouvrage qui passionnera aussi bien l’amateur que le professionnel.
(en vente à l’AFG - Association Française de Gemmologie à Paris.)
Colored diamonds – Gems & Gemology In review.
Regroupement d’articles de recherche sur les diamants de couleur en 316 pages. Très bonne qualité d’illustration et recherche très complète.
(en vente sur le site du GIA).
Le diamant: histoire, origines, techniques, créateurs de bijoux, adresses commentées.
Jacques MERCIER. Ed. La renaissance du livre (1999).
Petit livre de 157 pages illustrées qui permet de tout connaître sur le diamant sans être un expert.
Le diamant: mythe, magie et réalité.
Jacques LEGRAND. Ed. Flammarion (1979).
Livre complet sur l’univers du diamant depuis son extraction à sa commercialisation dans les grandes joailleries. Livre de 288 pages avec beaucoup d’illustrations.
Color Reference Charts - G.I.A. Colored diamonds.
John M.KING. G.I.A.(gemological Institute of America) (2006).
Une des seules chartes existantes sur le diamant de couleur et qui sert de référence. 16 pages.
(en vente sur le site du GIA).
The quaterly journal of the gemological institute of America. Gems & Gemology Vol XLI Spring and Summer 2005 (GIA).
Article journalistique sur la caractérisation et la graduation de la couleur naturelle des diamants jaunes.
Forever Brillant – The Aurora collection of colored diamonds.
Alan BRONSTEIN & Stephen C.HOFER. Ed: Ashland Press / Aurora Gems New York (2000).
Livre détaillant la complète collection Aurora de diamants de couleur avec de très belles photos. 89 pages.
Etude de la fluorescence des diamants.
Diplôme universitaire de gemmologie de Joseph LANDREAU (juin 1986).
Etude des défauts dans les diamants bruns et les diamants riches en hydrogène.
Etude doctorale de Laurent MASSI (septembre 2006) Université de Nantes.
Guide des pierres précieuses, pierres fines et ornementales.
Walter SCHUMANN. Ed. Delachaux et Niestlé
Ouvrage de référence pour ceux qui veulent connaître ou approfondir leurs connaissances de cette gemme « mythique ».
Plusieurs fois réédité, ce guide pratique et didactique classe les gemmes selon leurs espèces, avec d’un côté, une page d’illustrations couleurs et de l’autre, les caractéristiques pour chacune d’entre elles (en vente à l’AFG - Association Française de Gemmologie à Paris.)
Définition : opération physique, chimique, mécanique ou autres que l’on fait subir à une gemme afin de transformer ses caractéristiques physiques et son aspect visuel pour sa commercialisation.
C’est à dire améliorer ou changer la couleur ou la teinte d’une pierre, modifier sa structure pour cacher ou éliminer des défauts, ou pour renforcer la structure de la pierre.
Crack filling : procédé qui consiste à remplir les fissures dans le diamant par une substance dont l’indice de réfraction est proche du diamant.
Laser drilling : élimination par un laser d’inclusions noires dans le diamant puis emplissage d’une substance dont l’indice de réfraction est proche de celui du diamant.
Il existe deux types de traitement : traitement d’un diamant naturel ou diamant synthétique.
Les traitements par irradiation, irradiation + chauffage  peuvent être certifiés en laboratoire par la mention «traité» et pour le procédé HPTP, la mention «HPTP».
TRAITEMENTS DES PIERRES DE COULEURS
Il existe deux types de traitements : traitement sans apport de matière et traitement avec apport de matière.
TRAITEMENTS DU DIAMANT
Rutile : oxyde de titane TiO2
Bibliographie
LES TRAITEMENTS
Modification de la pureté :
Modification de la couleur :

Image d'un diamant brut dans la roche
Carat : dans le monde de la joaillerie le mot carat a deux significations : quand on parle de carat pour une pierre il représente son poids (1carat = 0.2g = 100points) et quand on parle de carat pour un métal précieux comme l’or il représente un pourcentage de ce métal dans un alliage.
3,97 - 4,05
Aucun
Inégale à conchoïdale
Net, dichroïsme
Inclusions caractéristiques
Ailes de papillons, cristaux noirs et orangés et aiguilles de rutile.
Principaux Gisements
Myanmar, Sri Lanka et Madagascar
chauffage et glass filling
Rouge à rouge rose, c'est le chrome dans sa composition qui va lui donner sa couleur. La plus belle couleur est sang de pigeon.
Vient de l’hébreu "sappîr" qui signifie pierre bleue
Al2O3
Système cristallin
Rhomboédrique
9
3,95 - 4,03
Aucun
Inégale à conchoïdale
Net, dichroïsme
Inclusions caractéristiques
Lignes de chevron, ailes de papillon, trou de couleur, cristaux noirs et aiguilles de rutile
Principaux Gisements
Cachemire, Sri Lanka, Myanmar, Cambodge, Australie et Madagascar
Glass filling, chauffage
Pour le bleu, la plus belle couleur est le bleu cachemire. A noter aussi la couleur paparatcha, orange avec une pointe de rose.
Vient du sanscrit "veruliyam" qui désignait le chrysobéryl
son nom vient du latin "aqua" qui signifie eau et "mare" qui signifie mer. Le terme aigue-marine est uniquement utilisé pour les béryls de couleur bleu
Héliodore
son nom lui a été donné en 1911 par le minéralogiste Kunz en l'honneur d'un grand collectionneur de gemmes John Piertpont Morgan
Vient du latin "granum" qui veut dire grain, le grenat se décline dans une large gamme de couleurs très brillantes
Son nom est tiré d'un parc en Afrique Tsavo
L'origine du terme opale viendrait du mot sanscrit " upala " signifiant pierre précieuse
Seule opale où les jeux de couleurs ne sont pas importants
Présence de la roche où se trouve l'opale
L'origine du terme opale viendrait du mot sanscrit " upala " signifiant pierre précieuse
vient du grec "peridona" qui veut dire approximativement "très généreux"
Vient du grec "amethystos" qui veut dire "non ivre", elle est considérée comme un talisman contre l'ivresse
Vient du latin "citrus" qui veut dire citron, les citrines de teinte brune sont appelées citrine madère
les gemmes très foncées sont appelées"morion" ou "cairngorn"
L'origine de son nom est incertaine, du grec "spinther" : étincelle ou du latin "spiculum" : pointe. Autrefois il était confondu avec le rubis
Porte le nom de la région où elle a été découverte en Afrique. Pierre découverte au 19éme siècle
Vient du nom d'une île en Mer Rouge, Topazios
Topaze impériale
(Na2Ca)Al12(Fe,Mg,Li2)6(OH,F)8(Bo3)6(Si6O18)2 Dureté = 7.5
Vient du cingalais "turi mali" qui signifie pierres aux couleurs diverses
Quand elle est verte et rose, son nom est tourmaline melon d’eau
Amorphe : qui veut dire sans forme, pour les minéraux c’est sans structure cristalline comme le verre.
Borax : (Na2B4O7·10H2O) minéral naturel qui sert à protéger un certain nombre de pierres lorsque celles-ci sont soumises à de fortes températures.
Polychroïsme
Traitements
SAPHIR
Etymologie
Formule brute
Polychroïsme
Traitements
Aigue-marine
Beryl jaune
Beryl vert
Morganite
(Fe, Ca, Mg, Mn)3 Al2[SiO4]3 Dureté = 7
Almandin
Rhodolite
Spessartite
Hessonite
Tsavorite
Vient du grec "Ios" qui signifie violet
Opale laiteuse
Opale blanche
Opale noire
Opale de feu
Opale boulder
Améthyste
Quartz fumé
Spinelle rouge
Spinelle rose
Ca2Al3[O,OH,SiO4,Si2O7] Dureté = 6
Topaze bleue
Rubellite
Verdelite
Multicolore
Boart : diamant de qualité industrielle
Densité
Clivage
Cassure
Couleurs
Dureté
Densité
Clivage
Cassure
Couleurs
Pierres fines
Al2Be3 [Si6O18] Dureté = 7.5
LES GRENATS
IOLITES
Mg2Al3(AlSi5O18) Dureté = 7.5
Iolite
OPALES
SiO2 nH2O Dureté = 6
PERIDOT
(Mg,Fe)2 [SiO4] Dureté = 6.5
Peridot
QUARTZ
SiO2 D = 7
Citrine
SPINELLE
Mg[Al2O4] Dureté = 8
TANZANITE
TOPAZE
Al2[(F,OH)2,SiO4] Dureté = 8
TOURMALINE
Paraïba
Lexique
BERYL
Vient du grec "smaragdos" qui désignait toutes pierres vertes
Al2Be3(Si6O18) avec Cr
Système cristallin
Hexagonal
7,5 - 8
2,67 - 2,78
Indistinct
Conchoïdale à irrégulière
Net, vert-jaune; vert-bleu
Inclusions caractéristiques
Givres dit « jardins », inclusions noires, brunes et métalliques, canaux et fêlures.
Principaux Gisements
Brésil, Colombie, Zambie et Zimbabwe
Huilage
Va du vert d'eau au vert bouteille en passant par du vert bleu
Vient du latin "rubeus" qui signifie rouge
Al2O3
Système cristallin
Rhomboédrique
9
Etymologie
Formule brute
Polychroïsme
Traitements
Etymologie
Formule brute
Dureté
Densité
Clivage
Cassure
Couleurs
LES CORIDONS
RUBIS
Dureté
 4 Pierres précieuses
EMERAUDE
La législation française réserve l'appellation "pierre précieuse" aux diamant, rubis, saphir  et émeraude (décret n°68-1089 du 29.11.68).Les autres gemmes sont dites"pierres FINE"ou "pierres naturelles"à l'exclusion de tout autre terme.

Les 4 c   Certification    Diamants blancs    Diamants de couleurs     Pierres fines     Demande information

Les gemmes

Bijouterie Cheviron Artisan Joaillier Achetez a Villeneuve sur Lot en Lot-et-Garonne 47

L CHEVIRON-42 Rue des frères Clavet-47300 VILLENEUVE SUR LOT

Achat d’or

Le joaillier    La boutique   La Collection                                                       Les gemmes    Le  sur-mesure     Nos  partenaires

 

 

 

 

        Contact               

E-mail : info@bijouteriecheviron.com

Tout savoir sur le diamant